phone    +33 9 72 51 55 37  | Linkedin | insta |

phone    +33 9 72 51 55 37  | Linkedin | insta |

Pourquoi-le-design-authentique-coûte-t-il-cher-3

Pourquoi le design authentique coûte cher ?

par | THÉMA

Des pièces iconiques, des meubles intemporels, des objets expressifs. En matière de design tout est permis pour se distinguer et faire sa grande entrée. Pourtant ces pièces viennent avec un bagage lourd : leur prix. De plus en plus recherché ou d’une rareté ultime, le design authentique se paie au prix fort. Alors pourquoi le design authentique coûte-t-il si cher ?


Au-delà des modes et des tendances, plus qu’une combinaison entre l’esthétisme et la fonctionnalité, mis à part le choix et le nombre de combinaisons et d’options offerts, le design authentique porte en son essence une valeur fondamentale. Le design est création et innovation. Il implique un processus intellectuel et artistique, un savoir-faire particulier, parfois même un héritage historique. C’est toute une culture « design » qui se traduit dans les meubles et les objets. La qualité exceptionnelle des produits proposés, la pensée et la technique mises en œuvre ainsi que la singularité des pièces s’accompagnent aujourd’hui par un prix souvent élevé, qui tente parfois certains à se tourner vers les meubles industriels inspirés des classiques, voire vers la contrefaçon. Voilà pourquoi et comment.

Le processus de création des meubles design authentiques

Le marché du design de mobilier n’intéresse peut-être pas le très grand public. Sauf que pour les amateurs et les professionnels de ce domaine, la notion de sa valeur est bien acquise. Non seulement une valeur intrinsèque, mais aussi, une valeur culturelle liée à ce mobilier.

Même si l’objet final est produit semi-industriellement, l’artisanat et le travail manuel occupent encore une place importante. Ils jouent même un rôle primordial dans la conception et la fabrication. Avant d’aboutir à la forme opérationnelle et épurée d’un meuble, tout un processus de recherches, d’études et d’essais se met en place. Il permet d’assurer la noblesse et la réussite du modèle final, à partir d’une « simple » idée.

Cette idée est souvent celle d’un designer. Il dessine et redessine, révise et édite, raffine et polie, pour réinventer à chaque fois l’inédit. Le vrai challenge réside dans sa capacité  représenter ce qu’il y a de à plus ordinaire et banal (une chaise par exemple) d’une nouvelle façon à chaque fois. Il s’intéresse non seulement à l’esthétisme de sa création mais à sa fonctionnalité aussi. Là vient la question de production : les techniques à employer, les contraintes à surmonter, les matériaux à combiner …

Les éditeurs – chargés de la production –  ont toujours été des foyers de création, d’expérimentation, d’artisanat et de qualité. Ils maintiennent et chérissent cette image. La propriété intellectuelle reconnue, le savoir-faire transmis et l’excellence de fabrication garantie, l’innovation et la qualité des matériaux choisis sont tous des facteurs qui confèrent à ce mobilier un certain statut, celui d’« authentique ». D’autres éléments entrent également en jeu. C’est le cas de la notoriété des designers contemporains, l’héritage des mobiliers de grands maitres, et l’exclusivité du meuble.

Pourquoi-le-design-authentique-coûte-t-il-cher-4

Courbage artisanal du bois – © Thonet

Des symboles incontournables

Le design authentique, c’est aussi des meubles et objets qui ont inspiré plusieurs générations. Ils peuvent être à l’origine d’une pensée artistique, d’un mouvement de changement, d’une révolution. De nombreux meubles ont marqué leur temps et sont devenus des sources d’inspirations pour leurs successeurs. L’audace de leur design, leur originalité et leurs matériaux précurseurs en font des grands classiques, iconiques et intemporels. Ils sont issus d’un génie visionnaire et avant-gardiste que portaient en eux leurs créateurs.

Eames, Le Corbusier, Perriand, Jeanneret, Aulenti, Ponti, Saarinen, Van der Rohe, et tellement, ces maîtres illustres ont fait évoluer la perception du mobilier, sa place au sein de la société et la façon d’interagir avec. Ils ont su explorer le domaine de la conception sous une nouvelle lumière : des recherches avec le mouvement Bauhaus (années ‘20) et son école, de l’industrie avec le Modernisme (années ’50), du fantastique et coloré avec le mouvement Memphis (années ‘80). Des designers plus contemporains comme Urquiola, Bouroullec, Madhavi ou Starck reflètent aussi cet esprit, rendant leurs modèles des « hits » favoris.

Des chaises, des tables, des luminaires, des objets du quotidien jusqu’aux arts de la table, ils ont portraitisé l’image d’une société en plein mouvement et développement et ont défini une identité quasi mythique. Les pièces emblématiques et leurs auteurs ont acquis une importance statutaire qui a fait exploser la demande du marché. Retrouver ces objets « vintage » 50 ans après leur conception est devenu une quête. Les éditeurs – dans le but de préserver l’authenticité de chaque meuble et l’intention de son créateur – rééditent ces meubles. Ils veillent à utiliser les meilleurs matériaux et à appliquer au maximum le travail artisanal si besoin. Les éditeurs limitent aussi souvent la production à un nombre restreint d’unités. Enfin, ils veillent à conserver la production le plus souvent en Italie, en France, Suisse ou dans les pays nordiques. Tous ces éléments clés contribuent ainsi à comprendre leur prix.

Pourquoi-le-design-authentique-coûte-t-il-cher-5

Chair Time – © Vitra

Un enjeu contemporain et un exclusivité qui rendent le design authentique cher

Une grande importance est accordée aux « marques » qui occupent une place centrale dans la société de nos jours. Dans le monde du mobilier, les marques sont aussi appelées les éditeurs. Ils se forgent une identité propre qu’ils alimentent et renforcent: ils cherchent à promouvoir une certaine idée du « lifestyle », un style de vie attrayant, à faire rêver d’un idéal réalisable à travers leurs produits.

Pourquoi-le-design-authentique-coûte-t-il-cher-6

Émile Jacques Ruhlmann, Chaise longue aux skis, 1929 – Adjugée à 2,6 millions d’euros – © Christie’s

Les éditeurs attribuent un statut au consommateur, un sens de l’exclusivité; ils provoquent en lui un sentiment de bonheur et de satisfaction, par le fait de posséder un objet emblématique, marqueur d’une époque, et devenu souvent culte.

Ils se fient bien sûr aux dessins originaux, à la finesse de la conception et des techniques, à l’excellence des matières, et au progrès et actualisation continus afin de garder leur place sur le marché de l’excellence et du luxe. Ainsi, ils préservent l’essence de leurs collections : ils rendent hommage aux grands artistes par des collections spéciales, ils augmentent la valeur par la publication d’éditions limitées (souvent numérotées, datées et signées comme gage de légitimité et de qualité), et parfois ils interrompent la production pour immortaliser ces chefs d’œuvres. Le prix élevé est alors essentiel et nécessaire pour assurer la continuité de la fabrication des produits de haut niveau, et la préservation de l’héritage des maîtres du design.

Dans une initiative de démocratiser les designs iconiques, certaines entreprises essayent de trouver les moyens pour permettre à tout amateur de ce mobilier, la possibilité de s’équiper avec les pièces dont il rêve. Yourse  (Yourse.co) met ainsi à la disposition du grand public (mais aussi des entreprises, start ups etc…) ces meubles en les proposant en « leasing ». Le client paie donc l’usage qu’il aura des meubles qu’il choisit, et décide ensuite de les conserver, de compléter ou d’en changer. Et tout cela pour quelques dizaines d’euros par mois. Ce mobilier authentique et haut de gamme est donc désormais accessible, provenant directement des éditeurs originaux.

Des meubles rares, fonctionnels, intemporels, durables et toujours d’actualité. Ils sont confortables, pratiques et surtout esthétiques. Ils racontent l’histoire d’un héritage, représentent un investissement quasi patrimonial, et témoignent d’un goût raffiné et d’un style unique. Plus qu’un intérêt au design, ils permettent à chacun de s’exprimer et d’adopter un « lifestyle » unique ! C’est pourquoi le design authentique coûte si cher !


Pin It on Pinterest